Traitement de l’acné par Photothérapie Dynamique et Laser

Traitement de l’acné par photothérapie

Si l’acné touche environ 80 % des adolescents, de nombreux jeunes adultes en souffrent également. Les antibiotiques et médicaments type Roaccutane ont fait leurs preuves dans la prise en charge.
Toutefois, ils présentent également certaines limites. Le traitement de l’acné par photothérapie semble une alternative efficace aux traitements classiques.

Qu’est-ce que l’acné ?

L’acné est une affection des follicules pilo-sébacés qui, lorsqu’ils se retrouvent obstrués par du sébum ou des cellules mortes, réagissent par inflammation ou en s’infectant.

On distingue deux types d’acnés :
1. L’acné non-inflammatoire avec comédons fermés qui se forment sous la peau ou avec comédons ouverts qui donnent naissance aux points noirs.
2. Et l’acné inflammatoire qui se manifeste sous forme de pustules et de kystes. Dans ce cas, l’inflammation est associée à la bactérie Propionibacterium acnes.

Les causes de l’acné sont nombreuses et parfois difficiles à détecter : variations hormonales, régime alimentaire, style de vie, stress… La prise de certains médicaments pourrait également favoriser cette pathologie.

Les traitements classiques de l’acné

Pour prendre en charge les cas d’acné les plus sévères, il existe différents traitements, que l’on administre soit par voie cutanée, soit par voie orale (Isotrétinoïne, antibiotiques). Mais ces traitements peuvent présenter des effets secondaires ou des contre-indications. C’est pourquoi certains médecins se sont penchés sur l’intérêt de la lumière dans le traitement de l’acné.



Le Traitement de l’acné inflammatoire par photothérapie dynamique ALAFAST


Traitement de l’acné par Photothérapie dynamique à Grenoble


Le protocole ALAFAST

Qu’est-ce que le protocole ALAFAST ?

C’est un protocole médical basé sur l’application d’un gel photosensibilisant à base d’Acide Amino Lévuliniuqe (ALA) à 5% d’où le nom donné au dispositif médical : ALAfast), combinée à l’exposition à la lumière LED.

Le gel à base d’A.L.A. s’incorpore dans les cellules des glandes sébacées. Après un temps nécessaire à la bonne pénétration du gel, le visage est exposé à une lampe LED rouge, placée à quelques centimètres de la peau, pendant 15 minutes environ.

C’est la molécule photosenbilisante contenue dans le gel, activée par une lumière appropriée, qui va déclencher le principe de la photothérapie dynamique (PDT).

Comment se déroule une séance de PDT ALAFAST ?

Avant la première séance de traitement

Il est recommandé de préparer la peau par exfoliation douce à domicile durant 10 jours, en utilisant tous les jours une crème à base d’Alpha-Hydroxy Acide Crème Lissante 15 AHA Neostrata®.

Le jour de la séance

Application du gel ALAfast® : Il est appliqué au doigt ganté sur le visage préalablement nettoyé, en massant doucement afin de le faire pénétrer dans les conduits pilo-sébacés.

Temps de pose : Il est de 1h30. C’est le temps que le gel s’incorpore dans les cellules inflammatoires (celles qui donnent les gros boutons rouges) des glandes sébacées. Là, ce dernier est transformé par réaction enzymatique en un produit photosensibilisant (la protoporphyrine IX). La pénombre est nécessaire pendant ce temps de pose.

Illumination : Après le temps de pose, le visage du patient est exposé à une lampe LED rouge 630 nm, placée à une distance de 12 cm, pendant 15 minutes. C’est en absorbant la lumière que le photosensibilisant va alors détruire les cellules inflammatoires à l’intérieur des glandes sébacées. La bactérie responsable de l’acné, le cutibacterium acnes, est affaiblie un peu aussi au passage.

Douleur : Le traitement est le plus souvent peu douloureux avec ALAfast®. Les patients peuvent rapporter une sensation de chaleur, de picotements ou de brûlure d’intensité variable.

À la fin de la séance le visage est rouge (comme après un coup de soleil) et une légère sensation de chaleur se poursuit pendant 2 à 3 jours.

Eviction solaire pendant 48 heures après la séance. Pourquoi ? Parce que cette dernière risque d’activer les porphyrines IX qui restent dans la peau et peuvent provoquer des rougeurs plus ou moins importantes. Il n’y a pas d’éviction sociale.

Les jours suivant la séance

Les suites sont la plupart du temps sans problème. Cependant, dans certains cas, un érythème important, avec sensation de brûlure, peut persister ou apparaître dans la zone traitée. Ceci peut durer plusieurs jours après le traitement. Si la sensation de brûlure est gênante, on peut utiliser un analgésique, type paracétamol (en respectant la posologie). Une desquamation peut survenir. Il faut éviter les dermocorticoïdes. Beaucoup plus rarement, surtout pour des acnés inflammatoires sévères, il peut se produire une réaction importante, à type de poussée d’acné pustuleuse avec œdème, érosions, croûtes et desquamation.

Le protocole recommandé

3 séances : 15 jours entre les deux premières séances, 3 à 4 semaines entre les séances 2 et 3. L’amélioration est possible dès la première séance.

L’effet est durable pendant plusieurs mois.

Une séance d’entretien par an est cependant préconisée pour les acnés persistantes.

A quel type d’acné s’adresse la phytothérapie dynamique ?

Aux acnés inflammatoires, modérées à sévères. Il n’a pas une grande action sur les microkystes (petites boules dures sous la peau) et les comédons (points noirs). Il faut donc procéder à leur extraction mécanique à l’aiguille.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les femmes enceintes par principe de précaution.

Les effets secondaires ?

Sur certaines acnés très sévères, le traitement peut parfois occasionner une poussée inflammatoire.

Quel est le prix d’Alafast ?

Environ 250 € la séance et 600 € les 3 séances.



Traitement au laser des cicatrices d’acné


Quel est le principe du traitement au laser pour les cicatrices d’acné ?

Les lasers de remodelage (Lasers Non Ablatifs). Ils permettent d'atténuer les cicatrices les plus superficielles par la stimulation du collagène qu'ils induisent. Les nouveaux Lasers Non Ablatifs Fractionnés pénètrent plus profondément.

Cependant, en cas de cicatrices très profondes, il faut avoir recours à des lasers ablatifs (CO2 Ultrapulsé ou Fractionné). Le principe de ces lasers ablatifs est d’abraser la peau pour lisser les cicatrices en creux.

L’intérêt des lasers fractionnés est que seuls de minuscules points de peau sont traités, entourés de peau non traitée ; La cicatrisation se fait à partir de cette peau non traitée, elle est donc beaucoup plus rapide, et les suites sont plus simples. Cependant plusieurs séances sont nécessaires pour avoir le même résultat qu’avec un laser ablatif non fractionnel.

Comment se déroule le traitement au laser des cicatrices de l'acné ?

  • Le traitement par lasers fractionnés ablatifs et non ablatifs, nécessite une anesthésie par crème anesthésiante.
  • Le traitement par laser CO2 Ultrapulsé, nécessite une anesthésie locale et parfois générale selon la profondeur et l'étendue des lésions.

Quelles sont les suites d'une séance?

  • La peau nécessite l'application de pommades puis de crèmes cicatrisantes.
  • La cicatrisation se fait en deux semaines après un laser CO2 Ultrapulsé, en une semaine après un laser CO2 fractionnel, en 3 jours après un laser fractionné non ablatif
  • Après un laser ablatif un laser CO2, la peau reste rouge pendant 1 à 2 mois, mais peut être maquillée.

Risques / Effets secondaires du traitement des cicatrices de l'acné au laser :

  • Les hyperpigmentations transitoires sont possibles avec les lasers ablatifs, surtout en cas de peau mate ou bronzée.
  • Les hypopigmentations définitives sont rares après un laser CO2 Ultrapulsé, exceptionnelles après un laser CO2 fractionné.
  • Des réactions gênantes peuvent se produire avec la prise de certains médicaments (isotrétinoïne).
  • Vous devrez absolument signaler au médecin toute prise médicamenteuse ou difficulté de cicatrisation.

Lasers proposés au centre dermatologique à Grenoble pour traiter l’acné

  • Photothérapie dynamique / PDT : Alafast + LED rouge : Aktilite™ (GALDERMA)
  • Laser à Colorant Pulsé : V-BEAM™ (CANDELA)
  • Lumière Polychromatique Pulsée / M22 Pièce à main Acné (LUMENIS)

Lasers proposés au centre dermatologique à Grenoble pour traiter les cicatrices d’acné

  • Laser de remodelage : laser fractionné non ablatif M 22 ResurFX™ (LUMENIS)
  • Laser YSGG : PEARL™ (CUTERA)
  • Lasers CO2 fractionné Ultrapulse Encore™ SCAAR FX™ (LUMENIS)
  • Laser CO2 Ultrapulse™ (LUMENIS)